Les arts martiaux sont pratiqués pour l’autodéfense ou pour maintenir le corps et la force. Parmi les arts de défense, il y a l’Aïkido qui a pour objectif principal de ne pas apprendre à se battre, mais de se contrôler soi-même mentalement, physiquement et spirituellement. Entre harmonie et paix intérieure, cette discipline est plus qu’un sport, c’est un art de vivre.

L’Aïkido se base sur le principe de la non-violence.

Ce type d’art martial permet de se défendre dans un esprit pacifique, en faisant le moins de mal possible à son adversaire. Certes, cela ne signifie pas qu’il n’est pas efficace dans un combat réel mas au contraire, l’Aïkido prend en compte la valeur morale d’être humain aux techniques de combat dans le but qu’un attaquant voie l’inutilité de son agressivité. En effet, cette discipline permet une meilleure réaction dans les situations d’agression en supprimant les craintes, et développe une grande faculté de concentration. Cet art se base sur l’utilisation de la force de son adversaire contre lui-même. Ainsi, il n’y a pas besoin de s’opposer à sa force. De plus, il est possible de combattre même à mains nues contre un adversaire armé ou plus agressif et plus grand que soit. Sur le plan physique, cette pratique développe la souplesse et améliore la fluidité des mouvements du corps. L’Aïkido a pour but de développer l’endurance et la résistance à la fatigue, ainsi que d’augmenter le dynamisme.

Un art de la self-défense est une question de bon sens.

L’Aïkido en particulier permet d’évacuer la tension du quotidien, de se vider de son stress et de combattre tout sentiment d’insécurité. Ce sport très complet ne nécessite pas une force physique trop importante, n’est pas violent et cultive des attitudes exemptes d’agressivité. Se basant sur l’esquive et la contre-attaque, il permet d’entretenir le corps et de s’assouplir grâce aux exercices.