Les arts martiaux sont nés à partir de disciplines et de cultures qui sont propres à chaque pays. Ils peuvent être pratiqués selon le type de but comme un art, un sport, une culture, ou un passe-temps. D’autres formes d’arts martiaux peuvent aussi avoir un lien avec la spiritualité. Ils sont utilisés comme art de défense, de compétition, ou de combat.

Les personnes qui font des arts de combat se diffèrent de celles qui combattent ou attaquent de manière vulgaire. Ces arts dont le but est la self-défense peuvent être pratiqués par tout type de personne, et dès l’âge de six ans. Dans ce cas, il n’y a pas d’arts du combat spécifique pour débutants. Chacun est libre de choisir dans quelle branche il veut évoluer. Ces disciplines ne se basent pas sur la loi du plus fort, mais sur la combinaison de la rapidité et de la force, de l’intelligence et de la précision, ainsi que de la souplesse et de l’endurance se mêlant au respect et à la maîtrise de soi. Selon le type d’art martial, même dès le commencement de l’apprentissage, les débutants ont la possibilité de pratiquer à mains nues ou avec des armes. En effet, dans un club ou dans une école d’arts du combat, les maîtres se basent sur les techniques de pédagogie mentale, morale et physique pour chacun de leur disciple depuis les débutants vers les hauts gradés. Les orientations de ces arts martiaux sont la conquête du bien-être et de la sagesse. Donc, il n’existe pas d’art martial spécial débutant car au commencement tout le monde est débutant. Par la suite, l’art pratiqué devient un mouvement reflexe avec l’apprentissage. Tous les arts de combat ont des points de ressemblance et se basent sur le renforcement de la condition physique et morale de celui qui les pratique. De plus, plusieurs types d’arts martiaux peuvent être combinés pour plus d’efficacité et de cultures.